Saint Irénée - nouveau docteur de l'Eglise

Imprimer

Saint Irénée de Lyon, Docteur de l'Unité de l'Église

Décret du Pape François pour l'attribution du titre de Docteur de l'Église à Saint Irénée de Lyon (le 21.01.2022).
Saint Irénée de Lyon, venu d'Orient, exerçait son ministère épiscopal en Occident : il était un pont spirituel et théologique entre les chrétiens d'Orient et d'Occident. Son nom, Irénée, exprime cette paix qui vient du Seigneur et qui réconcilie, réintègre dans l'unité. Pour ces raisons, après avoir reçu l'avis de la Congrégation pour les Causes des Saints, avec mon Autorité Apostolique,
Je déclare Saint Irénée De Lyon Docteur de l'Église avec le titre de "Doctor unitatis" ("docteur de l'Unité")
Puisse la doctrine d'un si grand Maître encourager de plus en plus le chemin de tous les disciples du Seigneur vers la pleine communion.
il s'agit du 2e Docteur de l'Eglise "fait" par le pape François, après l'Arménien saint Grégoire de Narek en 2015.

irne lyonv2

Originaire d'Asie mineure (Smyrne / İzmir), Irénée, deuxième évêque de Lyon, est considéré comme le premier grand théologien de l'histoire.
(fresques dans la chapelle du Monastère Grecque-Melkite-Catholique d'Aubazine en Corrèze et dans l'église de la paroisse byzantine catholique saint Irénée de Lyon à Lyon)

Qu’est-ce qu’un Docteur de l’Église ?

Selon la Conférence des évêques de France, c'est un grand spirituel et intellectuel de référence pour la foi catholique.
Les conditions requises pour devenir docteur sont d’être un saint canonisé, d’avoir élaboré une pensée de la foi en accord avec les principes de base de l’Église tout en découvrant un pan inexploré de l’écriture se vérifiant comme fondamental par son influence auprès des fidèles et par une renommée internationale. Le Vatican concède, à la suite d’une étude poussée des candidatures proposées, ce titre exceptionnel.
Avec cette annonce, le Vatican reconnaît désormais 37 «docteurs de l'Église». Si certains de ces titres furent accordés pour des raisons politiques et par soucis d’égalité durant le Moyen-âge afin d’unifier Orient et Occident, d’autres détenteurs de cette distinction sont sans conteste de grandes personnalités de l’Église catholique.